Menu
Create Custom Side Menus
Italie
2362
post-template-default,single,single-post,postid-2362,single-format-standard,theme-borderland,eltd-core-1.1.3,woocommerce-no-js,tribe-no-js,borderland-|-shared-by-vestathemes.com-theme-ver-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,side_menu_slide_with_content,width_470, vertical_menu_with_scroll,columns-3,type1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Italie

cyclotourisme Italie

Italie

Clique sur la photo pour voir l’itinéraire point par point

Étape n°1 ↠ Menton ↠ Imperia

KM : 73 D+ : 453 Hébergement: Camping Rosa offert

Notre dernière nuit Française a été des plus savoureuses, car en effet le réveil face à l’immensité de la Méditerranée nous à bluffer.
Nous avons directement pris la route direction l’Italie et en une demi-heure nous voilà au poste-frontière.
Pas de contrôles spécifiques, nous voilà tout heureux de vouloir prendre une photo devant le panneau mais la police italienne nous demande de quitter le poste de suite, il est désormais interdit de se prendre en photo devant le panneau de l’Italie.
Les premières impressions sont plutôt positives, le sentiment d’avoir quitté le pays et de ne le retrouver que dans 14 mois sont étranges, entre joies, peur, et excitation…
En fin de matinée, nous avons eu la chance de tomber sur le marché de Vintimille, très grand marché, où nous avons pu découvrir beaucoup de produits locaux mais également énormément de textile. Ensuite nous reprenons la route direction Imperia et ses magnifiques plages.
De San Remo à Imperia, les Italiens ont la chance d’avoir une voie verte aménagée avec un très grand soin, qui comporte des points d’eau tous les kilomètres ainsi que des bornes SOS en cas de besoin.
En France, nous avions le confort des chèques-vacances pour les campings.

Maintenant l’aventure va réellement commencer, car nous voulons se la jouer débrouille et faire de belle rencontre…

Arrivés à Imperia, nous avons tourné jusqu’à 19h afin de trouver un coin tranquille pour camper, mais rien dans les parages de paisibles.
Vers 19h30, nous demandons à un monsieur s’il connaîtrait un coin tranquille pour camper ou alors dans son jardin, tout embarrassé, celui-ci ainsi que sa femme nous répond que non.
Ils appellent un camping devant nos yeux afin de connaître les tarifs, mais celui-ci propose pour 3 cyclistes 35 €.
Tarifs trop cher pour notre budget actuellement. Tant pis, nous continuons nos recherches en vain.
5 minutes plus tard les voilà de retour avec 40 € en main, il tient absolument à ce qu’on aille dormir dans ce camping et profitez d’une bonne douche chaude.
Gêné nous les prenons et discutons et nous les remercions mille fois…

Rencontre Italie

Ne cessons jamais d’avoir de la bonté, de l’amour, de l’indulgence les uns pour les autres.

Johann David Wyss

Étape n°2 ↠ Imperia ↠ Celle Ligure

KM: 82 D+:
780
Hébergement: Camping à la ferme 10€

Étape n°3 ↠ Celle Ligure ↠ Campomorone

KM : 61 D+ : 460 Hébergement: Jardin de prêtre

Étape n°4 ↠ Campomorone ↠ Tortona

KM: 63 D+: 1064 Hébergement: La Croix rouge

L’Italie est pour nous une rencontre exceptionnelle, depuis 5 jours, nous rencontrons des personnes fabuleuses, au grand cœur.
Après avoir dormi dans le jardin d’une église, nous avons franchi notre premier vrai col à 772m d’altitude.

Le jour même sous la pluie et l’orage, nous ne trouvions aucun logement, ou alors des hôtels à plus de 80 €…
Arrivé 19 h, dernière chance, la Croce Rossa, la croix rouge Italienne “Croce Rossa Italiana – Comitato di Tortona”…
Un feeling est passé de suite, tout c’est vite enchaîné, café, douche, nous nous sommes senti comme des rois…

Ces salariés et volontaire sont dévoués à leur travail avec un professionnalisme et une conscience hors du commun.
Nous sommes au final resté deux jours à la caserne, nous avons visité la ville, aider pour les réserves de collecte alimentaires, assisté à un cours avec des étudiants.
Et surtout, ils nous ont emmené dans un bar afin de fêter l’anniversaire d’Éloise, elle à eux une soirée mémorable, avec son gâteau et ses bulles.
Ces rencontres si importantes, c’est une partie de ce que nous recherchions.

L’humain, l’entraide, la solidarité…
Nous grandissons chaque jour grâce à ce voyage, nous devenons adultes et responsables.
Merci à la vie de nous offrir cela, merci au destin qui nous permets ces rencontres…

Étape n°5 ↠ Tortona ↠ Pavia

KM: 92 D+ : 196 Hébergement: Bivouac dans un jardin communal

Étape n°6 ↠ Pavia ↠ Cremona

KM: 102 D+ : 269 Hébergement: Camping Punto Al Po 20€

Quittant la région de la Ligurie pour celle de la Lombardie.
Ce changement de région a aussi été un changement de décor, nous sommes passé d’un décor montagneux à des paysages plat et très Français.

Sauf pour les rizières qui s’étendent à perte de vue !
Eh oui, nous-mêmes ne le savions pas, mais l’Italie est le producteur européen numéro 1!
Les routes italiennes sont plutôt agréables mais parfois très dégradées.

En tout cas les voitures sont hypers respectueuses, nous nous faisons encourager plus d’une dizaine de fois par jour.
Nous avons passé l’après-midi à Pavia, essentiellement dans une laverie, eh oui, vivre en itinérance demande parfois de l’organisation.
Notre première nuit en bivouac dans un jardin communal s’est bien déroulée.
Et tant mieux, car les campings en Italie sont excessifs, eux-mêmes s’en plaignent.

Étape n°7 ↠ Crémone ↠ Sirmione

KM: 91 D+: 304 Hébergement: Camping GardaAgriCamper 17€

Après une nuit horrible dans un camping, dû à un orage… nous restons une journée pour se reposer.
En effet, après avoir cuisiné, mangés, discutés jusqu’à 2h du matin dans les toilettes afin de ne pas être foudroyés, nous sommes retournés à la tente pendant un moment de calme…
Deux heures plus tard, un orage double du premier et venue nous réveiller, impossible de sortir de la tente car entourer de 10 cm d’eau, nous avons pris notre mal en patience et priée…
La visite de Crémone a été une surprise, très belle ville atypique, avec ses ruelles, son église…
Le soir même nous sommes allés à l’ouverture de la foire, pour déguster des spécialités sucrées.
Ensuite nous voilà à Sirmione, belle ville, mais un peu trop touristique à notre goût, ce qui dénature un peu l’environnement…

  • Crémone
  • Crémone église
  • Sirmione
  • Cyclotourisme Lac de Garde

La première chose qui frappe l’odorat du voyageur à Venise, c’est l’absence totale de parfum de crottin de cheval

A. Allais

Étape n°8 ↠ Sirmione ↠ Vérone

KM: 70 D+: 294 Hébergement: Chez l’habitant (Angelo)

Étape n°9 ↠ Vérone ↠ Venise

KM: 93 D+: 188 Hébergement: Camping Rialot 24€

Étape n°10 ↠ Venise ↠ Lugugnana

KM: 89 D+: 146 Hébergement: Jardin de prêtre

Après avoir été accueilli dans une famille Italienne où nous avons passé une très bonne soirée.
On reprend la route, et ensuite nous visitons la belle Vérona mais aussi la belle ville de Padoue…


Direction Venise mais de péripéties en péripéties, après avoir fait de nombreux détours, afin d’éviter de dormir dehors sous un gros orage, nous avons fait le choix peut-être un peu maladroit de prendre un train de Padoue à Venise.
Choix maladroit, car nous sommes arrivés à Venise à 21 heures et appelé par la beauté de cette ville, nous en sommes ressorti à 22 heures.
Mais sortir de Venise à vélo la nuit est digne d’un film de suspense.
Car les routes sont interdites aux vélos et réservées aux bus/tramway.

On comprends pourquoi par la suite, nous avions donc 10 cm qui nous séparait des tramways et de la barrière de sécurité, une horreur…
À l’heure actuelle on en rigole, ce sont ces souvenirs qui marquent un voyage…



Venise, ah Venise, quelle ville incroyable, une beauté immense, plus de 100 îles, reliée par plus de 390 ponts.

Nous en sommes restés bouche bé.
Nous avons décidé de passer la matinée à visiter comme des touristes les lieux clés de la cité Vénitienne, tels que la cité des doges, la place Saint Marc, le pont des soupirs…
Le reste de la journée, fini les plans, place aux surprises.
C’est en errant que nous sommes tombés dans des rues vident, inconnus du tourisme, avec un charme fou, des gens accueillants, une ambiance chaleureuse…
Après avoir quittés Venise, nous dormons dans un jardin paroissial de la ville de Lugugnana, et nous reprenons la route en direction de Trieste.
Si tout se passe bien, nous passerons une soirée à Trieste avec Les Cyclomondistes.

Étape n°11 ↠ Lugugnana ↠ Monfalcone

KM: 67 D+: 300 Hébergement: Camping Marina Julia: 23,50€

Étape n°12 ↠ Monfalcone ↠ Opicina

KM: 37 D+: 504 Hébergement: Camping: 21€

Après piques-niques en bord de mer et farniente dans la piscine du camping nous poursuivons notre chemin mais non seul.
En effet, nous roulons pour la première fois avec d’autres Cyclo.
Nous sommes à 7, avec Les Cyclomondistes, cela nous change de partager notre voyage avec d’autres personnes et nous en sommes ravies !
De plus c’est ensemble que nous allons rejoindre la frontière de la Slovénie!

Les plus

  • On trouve facilement des points d’eau potable et même des fois gazéifiée.
  • Accueil chaleureux.
  • Glace excellente.

Les moins

  • Camping onéreux.

Au revoir la bella Italia, bonjour la Slovénie…

No Comments

Post a Comment